Implant capillaire : clinique spécialisée sur Paris

Implant capillaire

Publié le : 29 novembre 20183 mins de lecture

Avez-vous déjà vécu ces moments de stress insoutenables lorsque vous vous réveillez le matin avec vos cheveux étalés sur votre oreiller ? Votre brosse est pleine à craquer et les bains se transforment souvent en cauchemars. Pas de panique: il y a bien une solution. La greffe capillaire peut vous sortir de cette situation !

Implants capillaires : A quel moment envisager cette pratique ?

De nombreux jeunes hommes perdent leurs cheveux très tôt. Pour certains, ça coïncide avec les premières années de leurs vingtaines. Si certains vivent très bien leur nouveau look et voit le reflet de Bruce Willis à chaque fois qu’ils croisent un miroir, d’autres n’ont pas le même sentiment. Loin de là ! On note même plusieurs cas de dépression et d’isolement liés à la calvitie. En ce qui concerne l’âge auquel vous pouvez envisager des implants capillaires, sachez qu’il vaudrait mieux attendre vos 30 ans. Si vous le faites avant, les risques d’échec seront plus grands, étant donné que l’activité hormonale n’est pas très stable à cet âge. Le moment idéal se situe à partir de 30-40 ans ! Pour obtenir plus d’informations, prenez rendez-vous à la clinique CRPCE.

Greffe capillaire : comment ça marche ?

Même si la calvitie est un problème d’ordre esthétique, l’intervention n’en est pas moins un acte chirurgical à part entière qui mérite réflexion. L’opération se déroule sous anesthésie et doit être réalisée par un médecin esthétique ou un dermatologue avec une expertise dans le domaine de l’implant capillaire. Pour ce qui est de l’opération à proprement parlé, voici les étapes suivies :

  • Le médecin fait un prélèvement de cellules folliculaires à l’arrière de la tête ou sur les côtés
  • Des trous sont effectués pour accueillir les greffons
  • Les cheveux prélevés sont insérés dans les trous un à un

A savoir : Les nouveaux greffons finissent par tomber au bout d’un moment. Il s’agit de la phase télogène. Au bout de quelques mois, les cheveux commencent à repousser.

La technique FUE pour votre greffe capillaire

Cette nouvelle technique n’implique pas de scalpel et ne nécessite pas de points de suture. Ce qui permet d’éliminer les risques de grosses cicatrices apparentes. On pratique la procédure FUE sur les petites zones mais aussi sur une superficie plus importante. Les résultats sont sans appel ! Il n’est pas possible de donner une durée exacte pour cette intervention. Cela dépend de la zone à couvrir même si la durée moyenne est entre 5 et 10 heures. A noter : Le prix varie selon la clinique que vous allez choisir. Comparez alors les tarifs avant de faire votre choix !

Plan du site